Sion: des insectes en pension chez les élèves des Collines

Les élèves du Cycle des Collines ont créé des refuges pour aider les insectes à se développer. Les maisonnettes servent notamment de lieu de reproduction aux abeilles solitaires.

22 juin 2015, 10:32
L'hôtel comporte plusieurs "chambres" adaptées à chaque type d'insecte.

Des hôtels à insectes: le nom peut faire sourire, mais le projet est très sérieux. C'est le résultat d'un semestre de travaux manuels présenté par les élèves du C.O. des Collines. «Il s'agit d'offrir des ponts entre deux zones de nature pour les insectes, notamment pour les abeilles solitaires qui disparaissent», explique Vincent Monbaron, accompagnant.

Ces maisonnettes construites en matériaux de récupération seront ensuite ramenées au domicile des élèves qui sont invités à les déposer sur leur balcon ou dans leur jardin.

Un projet de A à Z

Le temps des «bricolages» est bien révolu: place aux projets écoresponsables. «C'est le nouveau visage que nous voulons donner aux cours de travaux manuels. L'élève prépare un projet de sa conception à sa réalisation tout en apprenant sur un sujet, ici l'importance de la biodiversité», explique Laurent Trisconi, professeur encadrant du projet.

L'objectif est d’attirer et d'offrir un refuge à des insectes «utiles», pollinisateurs ou prédateurs de nuisibles. Sceptiques au début mais finalement fières de leurs créations, les élèves ont expliqué le projet à leurs camarades. Peut-être les prémices d'une vocation écolo?