Les populaires écrivent aussi le mythe de Sierre-Zinal

Ce sont les petits récits qui font les grandes histoires. Celle de Sierre-Zinal est composée du parcours et des motivations de chacun de ses participants. Entre défis, émotions et souffrance, le Nouvelliste a choisi quatre coureurs (deux en vidéo) pour vous faire vivre la course de l'intérieur. A découvrir en vidéo.

15 août 2016, 20:21
/ Màj. le 16 août 2016 à 06:30
Les larmes aux yeux, Virginie Vivot-Morand a rejoint Zinal en un peu plus de sept heures avec l'aide de son frère Christophe.

D'un côté, il y a Virginie Vivot-Morand, novice de la course à pied. La jeune maman s'est lancé le défi de rallier Zinal avec l'aide son frère il y a quelques mois. De l'autre, il y a Jean-Daniel Délèze et Gilles Favre. Ces deux habitués de Sierre-Zinal qui ne courent aujourd'hui plus après le chrono mais après les bons moments partagés. Ils ferment la course depuis près de 20 ans en tant que coureurs-balai. Au final, tous ont rejoint l'arrivée, on vous raconte comment en vidéo pour faire le plein d'émotions.

Retrouvez ces récits complets et d'autres dans nos éditions papier et numériques du 16 août 2016.