Sierre-Zinal: ils courent 19 kilomètres et signent un contrat d'aprentissage

Les huit adolescents qui avaient décidé de participer à la course pour séduire d'éventuels futurs employeurs ont tous rejoint la ligne d'arrivée. A la fin de l'opération, quatre d'entre eux ont défini leur avenir.

13 août 2018, 11:35
Quatre de ces huit jeunes du SEMO ont eu la chance de signer un contrat d'apprentissage à l'arrivée de la course Sierre-Zinal.

Erjon, Flavio, Kilian et Navinaa ont réussi leur pari. Après avoir décroché une place d’apprentissage ou de formation, ces jeunes du Bas-Valais ont bouclé Sierre – Zinal ce dimanche en catégorie juniors (19 km). Ils sont partis de Chandolin avec quatre autres adolescents qui suivent eux aussi un semestre de motivation à Monthey, mais qui n'ont pas trouvé de travail dans le cadre du projet «Run & Sign».

A lire aussi : Sierre-Zinal: décrocher un apprentissage au sommet

Navinaa signe son contrat à l'arrivée de la course. 

 

«un mélange de fierté et… de fatigue»

A l’arrivée, «un mélange de fierté et… de fatigue» les habitait. Fourbus mais contents, en somme. «Certains sont tombés dans les bras de leurs parents, sous le regard de leurs patrons, C’était fort en émotions», ajoute Anne-Laure Dirren, de Nasca Formation. Quelques minutes plus tard, ils signaient symboliquement leur contrat de travail avec leurs futurs employeurs.

Cassandra, Léane, Jérémy et Joao, les quatre autres adolescents qui participaient au projet «Run & Sign» sont également parvenus à rejoindre la ligne d'arrivée. Ils continuent à chercher une place pour lancer leur carrière professionnelle et ils ont pu montrer qu'ils sont capables d'engagement et d'abnégation. D'endurance aussi.

A lire aussi : Sierre-Zinal: Kilian Jornet réécrit l'histoire