Sierre: si les négociations avancent, le dossier du skatepark reste encore en attente

Si les discussions entre la Skatepark Association Sierre, les autorités communales et le canton se multiplient, le dossier du skatepark reste pour l'heure au statut quo.

12 déc. 2016, 16:44
Les travaux du Complexe Sud ont engendré la disparition du skatepark. Des jeunes militent pour obtenir une nouvelle structure.

Pour la troisième fois consécutive, le mot "skatepark" figurera dans l’ordre du jour du Conseil général de Sierre mercredi soir. Et pour la troisième fois consécutive, les membres de la Skatepark Association Sierre (SAS) s’installeront dans le fond de la Grande Salle de l’Hôtel de Ville en attendant que le plénum sierrois aborde la question qui leur tient à cœur.

Leurs revendications n’auront pas changé et l’interpellation interpartis déposée devant l’exécutif viendra le confirmer. "Notre objectif est que la SAS soit impliquée dans la réalisation du projet qui viendra remplacer notre ancien skatepark, détruit lors de la réalisation du Complexe Sud," souligne Bryan Fadi, président de l’association.

Dans cette optique, le groupe porteur du projet a multiplié les démarches depuis plusieurs mois pour se faire connaître de la population et parvenir à se faire entendre des autorités communales. "Je pense qu’aujourd’hui nous pouvons dire que le suivi au niveau communal a été bon." Dernièrement, les contacts avec les différents membres de l’exécutif se sont en effet multipliés. 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du mardi 13 décembre.