Nos conseils pour faire la fête en toute sécurité

« Boire ou conduire, il faut choisir ». L’adage est bien connu. Ce qui l’est moins en revanche, c’est que la consommation excessive d’alcool peut entraîner de nombreux risques, même sans prendre le volant. Voici quelques astuces pour rentrer chez soi en toute sécurité.

21 févr. 2017, 16:38
/ Màj. le 22 févr. 2017 à 17:30
En période de Carnaval, respecter ses limites et prévoir un moyen de rentrer chez soi sont deux stratégies qui permettent d’éviter le pire.

On a dansé toute la nuit, notre soirée de Carnaval vient de s’achever. Prochain défi : retourner chez nous pour un repos bien mérité. Si prendre le volant s’avère trop risqué, ne rentrez surtout pas seul à pied. Les conséquences pourraient être fatales, comme nous le rappelle l’événement tragique survenu sur la route cantonale de St-Léonard l’année passée (voir le témoignage de notre page santé de ce jeudi 23 février).

Principaux risques d’une consommation excessive d’alcool

Le lendemain de votre soirée de Carnaval, une trop grande consommation d’alcool vous clouera certainement au lit avec nausées et mal de tête carabiné. Dans le meilleur des cas, car les risques d’une consommation excessive sont bien plus importants : violences, accident, coma éthylique ou dérives sexuelles (on entend par là des viols, mais aussi des rapports non-protégés ou regrettés) sont autant de faits difficiles à éviter sous l'emprise de l'alcool.

7 astuces pour éviter le pire

Pour éviter le pire, sachez doser votre consommation pendant la fête et prévoir votre retour avant même de vous y rendre :

  • Evitez les mélanges et le « binge-drinking » (cette biture express qui consiste à consommer un maximum d’alcool avant même de sortir).
  • Ne buvez pas trop vite, ni le ventre vide.
  • Alternez un verre d’alcool avec une boisson non-alcoolisée.
  • Prévoyez un lieu où dormir ou un moyen de transport sécurisé pour rentrer chez vous (Lunabus, taxi, Nez Rouge, application Fiesta Drive, etc.).
  • Prévenez quelqu’un du lieu où vous allez et du moyen de transport que vous pensez utiliser.
  • Restez joignable par téléphone.
  • Enfin, ne restez pas indifférent face aux autres fêtards : si vous voyez quelqu’un tituber au bord de la route, arrêtez-vous et cherchez avec cette personne une solution pour l’aider à rentrer chez elle. Ce genre de réactions peut sauver des vies.

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique de jeudi 23 février.

 

INFO SERVICE

Plus d’infos sur le Label Fiesta.