Aigle: petite région et grand chasselas

Le palmarès de cette 3e édition du Mondial du Chasselas place un Vully sur la première marche du podium des «blancs secs». Les catégories «vinification spéciale» et «vieux millésimes» sont raflées par les vaudois, celle avec 4 g de sucre et plus, par un allemand. Six fendants valaisans se distinguent.

04 juil. 2014, 18:00
chasselas

La plus petite des grandes régions viticoles de Suisse s’est hissée au premier rang au Mondial du Chasselas à Aigle. Avec son Chasselas Sélection 2013, le Domaine Chervet a remporté la meilleure note (93,2) non seulement dans la catégorie «blancs secs» mais de tout le concours.

Une distinction qui récompense un couple (Jean-Daniel et Franziska Chervet) que le Grand Prix du Vin Suisse avait déjà honoré en 2013 pour leur Cuvée de l’Arzille 2011, un assemblage de blancs. En «Vinification spéciale», les Vaudois arrivent en tête avec la No 1 Cuvée E. Obritm vinifiée en barriques, élevée sur lies et dont la malo a été bloquée. La catégorie «Blanc de 4,1 g à 50 g/l de sucre résiduel» -qui ne comptait que 20 échantillons¬- a salué le Gudetel  Beerenauslese Ballrechten- Dottinger, 2009 Weingut Wolfgang Löffler Gespendet von Markgräfler Wein e.V.

Dans les «Vieux millésimes», leurs spécialités, les Vaudois raflent les sept premières places, avec en tête  Le Château Maison Blanche, Chablais Yvones Grand Cru 2009(93 pts/100). Mais le fendant Balavaud Grand Cru de Vétroz 2003, de Jean-René Germanier, ne démérite pas (90,8 pts/100) et se place en 8e position sur 67 vins présentés, suivi par le fendant du Domaine Crettex à José Côteau d’Ardon 2010, de la cave La Tine (90,6 pts/100). Le meilleur chasselas valaisan vient de St-Léonard, c’est le Grand Cru d’Antoine et Christophe Bétrisey (90,8 pts/100).