Red Ice défiera Ajoie en quart de finale des play-off

Red Ice est la huitième et dernière équipe qualifiée pour les play-offs. Il s'est imposé à Sierre alors que Bâle, dans le même temps, a perdu face à Olten. Le score est toutefois sévère pour Sierre qui s'est bien battu. En quart de finale, Red Ice défiera Ajoie, le champion de la saison régulière.

10 févr. 2013, 20:25
Suivez en direct la rencontre entre Sierre et Red Ice qui se déroule ce soir à Sierre.

Fin du match: c'est terminé. Red Ice disputera les play-offs dès vendredi 15 février face à Ajoie. Pour l'anecdote, c'est la seule équipe que les Valaisans n'ont pas battue cette saison. Pire encore. Ils n'ont même pas grignoté le moindre point durant tout l'hiver face à Ajoie. En outre, voilà quinze ans que Red Ice - anciennement Martigny - n'avait plus disputé les play-offs. La dernière fois, c'était en 1998. Il s'était incliné en trois petits matches face à Langnau.

57e, 2-9: Sierre réduit quelque peu l'écart grâce à Pasqualino. C'est amplement mérité même si tout est évidemment joué depuis très longtemps.

55e, 1-9: et de neuf. C'est Posse qui parvient à tromber Meyer.

53e, 1-8: et de huit pour Red Ice. Cette fois, c'est Charpentier qui est à la conclusion.

53e: Ajoie mène désormais 3-2 à Grasshopper. En l'état, Red Ice défierait donc les Jurassiens en quart de finale.

51e, 1-7: Portmann inscrit le septième pour Red Ice. Pour l'anecdote, Roland Meyer, 40 ans, venait de faire son entrée sur la glace, cinq secondes plus tôt. Il avait disputé son dernier match en ligue nationale en 2007.

45e, 1-6: Posse tire à bout portant face à Mermod. Le puck file entre les jambières du gardien sierrois.

45e: même si tout est  joué, le match reste plaisant. Sierre continue de se battre avec un remarquable état d'esprit. Quant à Red Ice, il ne veut pas se contenter de cet avantage.

Fin du deuxième tiers: Red Ice, en menant 5-1 à Sierre, est assuré de participer aux play-offs d'autant que Bâle est largement dominé par Olten. Mais le score est trop sévère pour Sierre qui s'est créé de nombreuses occasions mais qui n'est pas très heureux devant la cage. Le match a perdu de son intensité depuis que Scherwey a inscrit le troisième but. Reste maintenant à connaître l'adversaire de Red Ice en quart de finale. Pour le moment, c'est très serré puisqu'Ajoie est battu à Grasshopper et que Langenthal ne s'impose pas face à Viège.

32e, 1-5: alors que les deux équipes sont à quatre, Pasqualino parvient à contourner la cage et à battre Todeschini. Ce n'est que justice pour Sierre même si ça ne changera évidemment rien à l'affaire. Red Ice a toujours une marge confortable.

32e: Gay, seul devant le but alors que Sierre évolue à quatre contre cinq, échoue face à Todeschini.

29e, 0-5: tout est dit. Maret marque le cinquième quelques secondes plus tard. Cette fois, il n'y a plus de doute. Red Ice disputera les play-offs.

28e, 0-4: alors que Iglesias vient de quitter le banc des pénalités, Grezet se présente seul devant Mermod et inscrit le quatrième.

27e: à cinq contre quatre, Sierre est dangereux devant Todeschini.

26e: Sierre n'est pas récompensé de ses efforts. Lötscher est tout près d'inscrire son quatrième but de la saison. Mais il est retenu au dernier moment alors que le but est vide. Iglesias rejoint le banc des pénalités.

25e, 0-3: troisième but pour Red Ice grâce à Scherwey, l'ancien Bâlois qui dispute son premier match avec Red Ice après deux rencontres de suspension. Cette fois, tout paraît joué pour Red Ice qui disputera donc les play-offs à moins d'une invraisemblable renversement de situation.

25e: grosse occasion pour Baruchet, seul devant Todeschini mais un peu excentré. Mais le défenseur n'est pas habitué à se retrouver en pareille situation.

23e, 0-2: Riamann, servi par Depraz, inscrit le deuxième pour Red Ice. Superbe assist de Depraz pour le top scorer, seul devant le but.

22e: Red Ice stationne dangereusement devant la cage sierroise en ce début de deuxième tiers.

Fin du premier tiers: Red Ice mène donc au score mais sur la marge la plus étroite. Ce résultat lui suffit toutefois, à plus forte raison que Bâle est déjà mené 1-3 par Olten après vingt minutes. C'était pourtant Sierre qui était un peu mieux entré dans le match. Et c'est presque contre le cours du jeu que Red Ice a ouvert la marque. Mais depuis lors, même si les Valaisans du Centre se battent et ne lâchent rien, Red Ice a pris l'ascendant au fil des minutes. En l'état, il est donc largement qualifié pour les play-offs.

18e: Barbero, encore lui, peut se présenter seul face à la cage sierroise. Mais il est un peu court, Mermod parvient à repousser in extrémis le puck. Red Ice pourra évoluer durant deux minutes à cinq contre quatre.

15e: Barbero, le Bas-Valaisan - son jeune frère dévolue désormais à Sierre - est tout proche du deuxième pour Red Ice. Mais Mermod, encore une fois, s'en sort bien.

15e: Malgin peut contourner la cage sierroise en toute quiétude. Mais le gardien Mermod, 17 ans, est attentif.

12e: Sierre continue de se battre. Mais Red Ice profite désormais des espaces largement ouverts pour être dangereux en contres.

6e, 0-1: Wirz, l'ancien Sierrois, ouvre la marque pour Red Ice. En contre, il exploite un service parfait de Charpentier. Les Bas-Valaisans ont lancé un contre à deux contre un. Voilà qui devrait les libérer.

5e: Pasqualino, toujours, est tout près d'ouvrir le score. Red Ice n'est pas à l'aise en ce début de rencontre.

5e: Pasqualino et Lötscher se crééent la première occasion véritablement dangereuse dans ce match.

4e: le début de match est équilibré. Sierre joue sans pression, sans se poser la moindre question alors que Red Ice paraît un peu tendu. Il doit marquer pour se libérer complètement.

Début du match: Sierre ne peut aligner que douze joueurs de champ. Pour l'anecdote, il a dû rappeler Roland Meyer, 40 ans, comme gardien remplaçant. Il avait disputé son dernier match en ligue nationale avec Martigny en 2007. De son côté, Red Ice a dû envoyer quatre joueurs, surnuméraires, en tribune...