Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Quand la politique s'en mêle...

Christophe Darbellay et Oskar Freysinger démentent vouloir être administrateurs du projet «Valais Wallis TV» en concurrence avec Canal 9 pour obtenir la concession valaisanne.

24 janv. 2008, 05:01

La concession liée à la future première télévision cantonale du Valais prend une tournure politique. Dans le projet de «Valais Wallis TV», où se retrouvent tous les médias cantonaux sauf Canal 9 qui a déposé son propre projet auprès de l'OFCOM, ses responsables proposent un conseil d'administration composé entre autres de trois conseillers nationaux - Christophe Darbellay, Oskar Freysinger et Viola Amherdt - et d'un ancien parlementaire fédéral, le socialiste Jean-Noël Rey. «Ce conseil va s'occuper de la question de la redevance et doit pouvoir surveiller les programmes TV. Il est important d'y avoir des politiciens», explique Christian Stärkle, l'initiateur du projet «Valais Wallis TV».

Darbellay et Freysinger démentent

Seul problème, deux des trois conseillers nationaux n'ont jamais donné leur accord pour figurer dans ce conseil. «J'ai appris par des gens de Canal 9 que je me retrouvais comme administrateur dans le projet de Valais Wallis TV», avoue Christophe Darbellay...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias