Réservé aux abonnés

Presque prévisible

Privé de trois attaquants, au sein de trois lignes différentes, Sierre a été sérieusement bousculé. Il égare un point.

06 déc. 2008, 07:42

On  ne se prive pas, en quelques heures, de trois attaquants au sein de trois triplettes différentes sans y laisser quelques plumes. Il était donc largement prévisible, presque logique, que Sierre connaisse quelques difficultés face à une équipe qui, en temps normal déjà, ne lui convient pas plus que tant.

En outre, Sierre a pris l’habitude de rater ses entames de match. Et de courir après le score. Tous les ingrédients étaient donc réunis, hier soir, pour qu’il vive des instants difficiles. ...