La série "Station Horizon" tournée en Valais

Romain Graf et Pierre-Adrian Irlé tournent cet été une série pour la RTS. Le clap de début de «Station Horizon», c'est lundi 30 juin à Tourtemagne, et sur les écrans en 2015.

27 juin 2014, 09:42
Romain Graf et Pierre-Adrian Irlé devant le pont de Chippis, où se déroule une scène de «Station Horizon», la série qu'ils tournent cet été pour la RTS.

Sept épisodes en prime time sur la RTS en 2015. Une ambiance américaine à Tourtemagne. Une histoire de famille sur fond de rivalités. Des personnages hauts en couleurs. Deux réalisateurs et la région sierroise pour décor.

Pour l’histoire, prenez une saga familiale, un rival un peu ridicule, une histoire de sous. Joris Fragnière, 50 ans, sort de prison et retrouve les terres de son enfance. Il est confronté à son frère, propriétaire de la station-service familiale, un établissement connectée à la future autoroute. Mais le frère a fait une promesse de vente au rival historique, un entrepreneur mégalo… mais un mégalo de village, qu’on va probablement aimer détester. Joris tentera de donner à son frère l’envie de rester.

Le relais routier, sorte de Bagdad Café valaisan, a été reconstitué sur l’ancien aérodrome de Tourtemagne. C’est là que la plus grande partie du tournage (quatre semaines) aura lieu dès lundi 30 juin. L’équipe d’une cinquantaine de personnes déplacera son plateau à plusieurs reprises d’ici le 14 septembre, date de la fin du tournage: deux jours à Chippis, deux semaines dans un bar privé de la région, dans un ranch à la Souste, dans une clinique de Loèche-les-Bains, au camping Simplon-Blick, à l’église de Veyras, au bord d’un lac dans le Haut-Valais, et chez un concessionnaire de voitures à Viège.

La production engage des figurants pour les scènes tournées à la station-service. Tout le monde peut se proposer pour apparaître dans une course de voitures ou lors d’un barbecue par exemple.