Réservé aux abonnés

Bon et tout bio, le nouveau cépage divona est trop précoce pour le Valais

Fruit de vingt ans de recherches, le divona rejoint le divico dans la famille des cépages multirésistants qui flattent le palais et ménagent la terre. Mais ce cépage est un peu trop précoce pour le climat du Valais.

14 nov. 2018, 12:01
Manon Cheseaux (à droite) et Annie Caudray vont vendre en primeur des bouteilles de divona en faveur de Moi pour Toit lors des soirées de gala de l'association, les 16 et 17 novembre à Martigny.

On va certainement beaucoup parler de lui dans les allées de BiowinExpo, le salon des vins bios qui se tiendra au Centre de congrès de Montreux du 17 au 19 novembre. Lui, c’est le divona, un nouveau cépage multirésistant aux maladies fongiques (oïdium, pourriture, mildiou), donc idéal pour la viticulture bio. Fruit de vingt ans de recherches d’Agroscope, le divona est le petit frère du divico sorti en 2013. Comme lui, il présente des qualités gustatives tout en préservant l’environnem...