Réservé aux abonnés

Si la syrah m’était contée

15 nov. 2016, 23:48 / Màj. le 16 nov. 2016 à 00:01
Vétroz - 15 novembre  2016 - Cave La Madeleine-André Fontannaz, oenologue-encaveur participe à l'édition 2016 de La syrah au fil du Rhône à St-Maurice. Photo: Sabine Papilloud. FONTANNAZ4

Couleur profonde, notes de poivre, d’épices, de tabac, de fruits noirs, de violette, de suie, bouche ample, complexe, voluptueuse ou plus austère parfois… Selon le terroir, le millésime et la patte du vigneron, la syrah décline ses atouts. «Je ne me lasse pas de l’incroyable diversité de la syrah. Toutes sont différentes et, à chaque gorgée, laissent poindre une sacrée personnalité», s’exclame Jean-Marc Koller, coprésident du nouveau comité de la Syrah au fil du Rhône. Une manifestation qui anime tous les deux ans la Maison de la famille à Saint-Maurice le temps d’une fin de semaine en novembr...