Réservé aux abonnés

Nappe et sources en profitent

Sous-sol et flancs de montagne gorgés d'eau. Dix ans de stress hydrique se terminent.

11 juil. 2013, 00:01

"Par rapport à l'année hydrologique 2011, la courbe 2012 indique un déficit hydrique moindre" , note le géologue cantonal Jean-Daniel Rouiller, directeur du Crealp (Centre de recherche sur l'environnement alpin). Cette institution valaisanne met au point des méthodes d'analyse et de cartographie des dangers géologiques. Elle est même devenue une référence en comparaison avec des institutions similaires en Italie ou en France voisines. Les spécialistes ont eu l'occasion de comparer leurs méthodes sur les projets Interreg transfrontaliers RiskNat (2006-2011).

2011, la plus sèche

Comme le mont...