Réservé aux abonnés 6

Les jeux sont faits

Dominé par Viège, bien plus que le score ne le laisse supposer, Sierre ne prendra pas part aux play-offs. Il compte désormais onze points de retard.

18 janv. 2012, 00:01
data_art_614624

N'en déplaise au score, plus menteur encore qu'un arracheur de dents, il y a bien plus qu'un fossé entre Viège et Sierre. Un gouffre? Au moins. Il est aussi évident en-dehors, dans les structures, qu'il est manifeste sur la glace, là où tout se joue, là où réside la seule vérité.

Ne vous fiez donc pas une minute à l'étroitesse du score. Sierre a bien résisté? Non, c'est Martin Zerzuben, brave parmi les braves, irréprochable dans son attitude comme dans ses performances, qui a tenu la baraque et son équipe dans le match. Mieux, il a réussi, à lui tout seul, à faire illusion et à ce que ce der...