Réservé aux abonnés

Le doute plane

Bernard Challandes livre son analyse alors que l’équipe nationale a gagné son camp de base à l’Euro.

06 juin 2016, 23:21
/ Màj. le 07 juin 2016 à 00:01
Swiss soccer players with Swiss head coach Vladimir Petkovic, center, during a training session, at the Stade de la Mosson stadium, in Montpellier, France, Monday, June 6, 2016. The Swiss national soccer team will play in Group A during the UEFA EURO 2016 soccer championship in France. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) FRANCE SWITZERLAND SOCCER EURO 2016

Quatre jours. Plus que quatre petits jours séparent désormais l’équipe de Suisse de son premier instant de vérité à l’Euro. Débarquée hier dans son camp de base à Juvignac, à 10 kilomètres de Montpellier, elle doit à présent peaufiner les derniers détails. Samedi, elle devra surtout dissiper les doutes jetés sur elle après «une période de préparation un peu perturbée».

En effet, comme le perçoit l’œil averti de l’entraîneur neuchâtelois Bernard Challandes, un gros point d’interrogation s’est dressé après les revers successifs subis contre l’Irlande, la Bosnie et la Belgique, même si le jeu est ...