Réservé aux abonnés

Alaïa et la fondation Opale offrent un bel élan à Lens

La commune du Haut-Plateau a accueilli quelque 2’000 visiteurs le week-end dernier entre la fondation Opale et la nouvelle salle de sport et glisse Alaïa. Du jamais vu.
09 févr. 2019, 17:12
Dix jours seulement après son ouverture, la salle de sport Alaïa doit déjà restreindre ses entrées.

David Bagnoud ne cache pas son enthousiasme. Accoudé au balcon de la cafétéria du chalet Alaïa, le président de la commune contemple le dynamisme que ce nouvel espace de sports d’action amène à Lens après seulement quelques jours d’ouverture. «Regardez, les gens continuent d’affluer, les voitures sur le parking affichent des plaques provenant de toute la Suisse romande et au-delà. Ce projet est porteur pour la commune et la station, car quand les jeunes s’amusent, les parents les suivent ! »

&Ag...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois