La Ville de Sierre boucle ses comptes sur un déficit de 4,8 millions de francs

La Ville de Sierre présente pour la quatrième année d'affilée un exercice comptable déficitaire, à 4,8 millions de francs. Mais la politique d'investissements s'est poursuivie.

17 avr. 2018, 11:29
Les comptes 2017 de Sierre sont rouge vif.

Un déficit de 4,8 millions de francs: les comptes 2017 de la Ville de Sierre ne réjouissent pas le président Pierre Berthod. Cet exercice 2017 est l'un des plus déficitaires de l'histoire récente de la commune, le quatrième d'affilée. Mais en aucun cas, ce n'est une surprise pour Pierre Berthod: «Le budget a été parfaitement tenu. Les dépenses communales ont été maîtrisées. Depuis quelques années, nous demandons aux services municipaux d'être au plus près des réalités.»

Plusieurs facteurs expliquent la situation sierroise: la constitution d'une provision de 1 million de francs dans le conflit qui oppose la Ville à la Formation universitaire à distance, l'augmentation des dépenses à caractère social (+ 440 000 francs), des recettes fiscales en stagnation, des charges liées au statut de chef-lieu de district (total de 6,5 millions) et la participation dans les aménagements de production qui enregistrent une… perte nette de 1,1 million de francs.

18,8 millions d'investissements

Malgré tout, Sierre a poursuivi sa politique d'investissements. En 2017, ceux-ci se sont montés à 18,8 millions de francs. «Nous devons rattraper l'insuffisance de renouvellement des infrastructures, observée jusque dans les années 2005», explique Pierre Berthod. Mais avec une marge d'autofinancement de 8,4 millions de francs, la Ville a dû recourir à l'emprunt pour plus de 10 millions. «Heureusement, notre bilan est extrêmement sain. Notre fortune fixée à 122 millions représente les 60% du bilan», conclut Jérôme Crettol, directeur administratif.