Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La théâtralité du corps

La Cie Zevada revient avec «Rouge désir», une création présentée au Crochetan et aux Halles. Sept femmes et sept vies en mouvements et en mots.

04 févr. 2010, 05:01

Avec «Rouge désir», la Cie Zevada a vu les choses en grand. La compagnie de danse établie à Sierre, qui travaillait souvent avec des petits effectifs, lance six danseuses et une comédienne sur scène. Sept artistes qui campent les sept personnages de «Rouge désir». «Pour nous, ce spectacle est un challenge», note Sophie Zufferey, danseuse et directrice de la compagnie. «D'habitude, nous étions deux, trois, puis cinq sur scène, et là nous passons à sept.»

Les sept personnages de la pièce sont sept femmes qui vivent dans le même quartier, chacune, en dépit de leurs différences, en quête de trouver l'essence et les amours de leur vie. C'est Fernando Carrillo, cofondateur de la compagnie, qui signe la chorégraphie. «C'est la pièce la plus passionnante que j'aie montée», raconte-t-il. «Entrer dans un univers féminin en étant un homme, ce n'était pas évident pour moi.» Les sept femmes vivent leur vie dans...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias