Réservé aux abonnés

Glaçantes révélations sur le mort de la falaise en Valais

Les deux amants des Pontis, accusés de l’assassinat du mari de madame dans le Val d'Anniviers en 2013, seront bientôt jugés à Sierre.

07 juil. 2017, 12:06
Selon l’accusation, l’amant aurait poussé la victime dans le vide depuis le muret situé au sommet de cette falaise de 120 mètres de haut. Pour se débarrasser d’un mari encombrant.

Désespéré de ne pas pouvoir reconquérir sa femme et ses enfants après la séparation du couple fin 2012, Denis* s’est-il suicidé en se lançant du sommet de la falaise de la chapelle des Pontis dans le Val-d’Anniviers en juin 2013 ? Ou ce Suisse d’origine italienne a-t-il été poussé dans le vide par Boris*, le nouvel ami de sa femme. Cette dernière est-elle complice d’un assassinat ? L’affaire avance sur le plan judiciaire.

En effet,  le procès des deux amants des Pont...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois