Réservé aux abonnés

Etoiles et pollution lumineuse

Une place de la Planta quasi plongée dans l'obscurité recevra les amateurs d'objets célestes vendredi soir 23 octobre. L'occasion de faire le point sur l'éclairage public.

22 oct. 2009, 05:04

Il y a quatre cents ans exactement, Galilée pointait le premier télescope vers le ciel. Cette géniale invention allait prouver de visu les théories mathématiques établies un siècle plus tôt par le Polonais Nicolas Copernic. Ce premier coup d'oeil de l'homme au coeur du ciel envoyait aux oubliettes le monde géocentriste d'Aristote et rendait au Soleil sa place centrale dans le système qui porte son nom. En souvenir de cet automne 1609 qui changea la vision du monde, l'Unesco et l'Union astronomique internationale ont dé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois