Drame de Sierre: Mgr Léonard évoque la tristesse des parents des victimes

Le primat de Belgique Mgr Léonard a évoqué dimanche dans son homélie la tristesse des parents des victimes de l'accident de car de Sierre survenu le 13 mars et qui a fait 28 morts.

08 avr. 2012, 15:03
Sierre le, 14 mars 2012 : Accident de car de Sierre.  Sur le pont de A9 des jerbes de fleures sont déposer .©  Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Le primat de Belgique André-Joseph Léonard a évoqué dimanche dans son homélie de Pâques la tristesse ressentie par les parents qui ont perdu un enfant dans l'accident de car de Sierre et l'espoir que représente la résurrection de Jésus de les revoir un jour.

"Le chagrin des parents qui ont perdu un enfant à Sierre dans l'accident de bus est, en un sens, inconsolable. Ici-bas, ils ne reverront jamais le visage de leur enfant. Et cela est vrai pour tous nos défunts", a déclaré l'archevêque de Malines-Bruxelles lors de la célébration en la cathédrale Saint-Rombaut à Malines.

"Mais, grâce à Jésus ressuscité (...), nous osons espérer avec les parents de ces enfants ou à leur place, si la lumière de la foi n'a pas encore éclairé leur coeur, oui, nous osons espérer qu'ils reverront leurs visages. Et ils le reverront! ", a-t-il poursuivi. "Sinon, c'est pour rien, c'est en vain que Jésus est ressuscité d'entre les morts", a-t-il conclu.

L'accident survenu le 13 mars dans un tunnel à Sierre a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants belges et néerlandais, et blessé 24 enfants. Les causes de la catastrophe ne sont toujours pas connues. Le procureur chargé de l'enquête a écarté l'hypothèse d'un DVD qui aurait distrait le chauffeur.