Réservé aux abonnés

"Deux régions en communion"

L'émotion née du drame unit la Belgique et le Valais.

21 mars 2012, 00:01
data_art_720182

"Il y a un mouvement de sympathie, je dirais même de communion, entre les deux populations belge et valaisanne. C'est émouvant" , témoigne Bénédict de Cerjat, l'ambassadeur de Suisse en Belgique.

Un mouvement de reconnaissance

De retour à Bruxelles après avoir accompagné en Valais le premier ministre belge Elio di Rupo, l'ambassadeur suisse a senti "l'immense mouvement de reconnaissance qui est adressé à la population valaisanne, aux services de secours et aux autorités pour les bons soins prodigués aux victimes et à leurs familles ces derniers jours" .

Ce sentiment positif, Bénédict de Ce...