Réservé aux abonnés

Valais: un débat fiscal à 84 millions de francs

Les opposants à l'initiative sur les forfaits fiscaux tirent la sonnette d'alarme: le Valais perdrait des dizaines de millions en cas de oui.

25 oct. 2014, 00:01
data_art_2696447.jpg

"Ce serait plus qu'une catastrophe, ce serait un désastre!" s'exclame David Bagnoud, président de la commune de Lens, à propos de l'initiative visant à supprimer l'imposition d'après la dépense. "Après la lex Weber, ce serait le coup de grâce pour nous" , a-t-il encore déclaré hier à Lens, dans le cadre d'une conférence de presse donnée par le comité valaisan favorable au rejet de cette initiative.

Des millions en jeu

Pour les seules six communes du haut plateau de Crans-Montana, cet impôt rapporte 15 millions de recettes fiscales annuelles. David Bagnoud insiste sur le fait que l'apport d...