Réservé aux abonnés

Une quête d'encre et d'équilibre

Grand Corps Malade est de retour à Crans-Montana pour présenter son quatrième album "Funambule". A voir ce soir au Moon.
17 avr. 2014, 00:01
data_art_2277697.jpg

Huit ans et quatre albums après avoir été révélé au grand public avec son premier album "Midi 20", le slammeur Grand Corps Malade poursuit sa quête poétique avec une authenticité qui force le respect. Son dernier opus en date, "Funambule", visite des climats plus instrumentés, auxquels le trompettiste magicien des notes Ibrahim Maalouf apporte sa pulsation à la fois intime et nomade. Interview.

"Funambule", sorti en 2013, est votre quatrième album. Auriez-vous pensé en commençant, en 2006, que vous feriez un tel parcours?

En fait, je crois que je ne me posais pas ces questions-là au début. J...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois