Réservé aux abonnés

Un conseiller d’Etat par district: la constituante a bon dos

Le rédacteur en chef Vincent Fragnière explique pourquoi la règle d’avoir un seul conseiller d’Etat par district doit être supprimée d’ici les prochaines élections de 2021.

03 déc. 2018, 06:30
Vincent Fragniere, rédacteur en chef du Nouvelliste.

Aujourd’hui, en Valais, on ne peut toujours pas avoir une conseillère d’Etat de Sierre et un autre de Crans-Montana. Ou de Champéry et de Monthey. Ou d’Arbaz et de Sion. Parce qu’une règle d’un autre temps perdure, malgré les promesses de la supprimer de la part de tous les partis durant les élections de 2013 et de 2017. Ces dernières ont vu respectivement 42% et 77% des candidates et des candidats concernés par cette obligation d’un élu maximum par district, qui influence évidemment la dyna...