Réservé aux abonnés

Tour de Romandie: les bénévoles valaisans sacrifient avec plaisir une semaine de vacances pour vivre la course de l'intérieur

L’épreuve du World Tour ne pourrait pas vivre sans ses bénévoles. Parmi eux, de nombreux Valaisans se glissent chaque année dans la caravane.

25 avr. 2018, 12:00
Gaby Micheloud. Il est la voix du Tour de Romandie, le speaker lors du prologue et le contre-la-montre. Un personnage incontournable dans le milieu du vélo.

Ils sont près de 500, bénévoles pour la plupart, défrayés pour certains, quelque peu rétribués pour d’autres. Sans eux, sans tous ceux qui s’ajoutent à ce contingent lors de chaque étape, le Tour de Romandie ne pourrait pas exister. Ils se contentent souvent d’un lunch, d’un t-shirt, voire d’une veste. Mais ce n’est pas ça qui motive des dizaines de Valaisans, d’année en année, à sacrifier une semaine de vacances ou de retraite pour s’impliquer, entre ...