Réservé aux abonnés

Tensions autour de l’Office valaisan du feu

Alors que l’Office cantonal du feu est à bout touchant avec son nouveau concept de subvention des véhicules et du matériel lourd, la façon de procéder de son nouveau chef suscite des critiques. Des instructeurs et des commandants de corps de pompiers locaux sont mécontents.
09 janv. 2019, 17:34
L'arrivée d'un nouveau chef à l'Office cantonal valaisan du feu provoque des remous dans le Valais romand.

L’arrivée en 2017 de Jacques Magnin, nouveau patron à l’Office cantonal valaisan du feu, ne satisfait visiblement pas tout le monde dans le Valais romand. Des instructeurs de l’office dénoncent en coulisses un mauvais dialogue avec leur chef. Certains ont quitté le navire. Et des commandants de corps de sapeurs-pompiers décrivent aussi une situation insatisfaisante. Plusieurs d’entre eux ont mis sur pied une réunion afin de discuter de ces problèmes.

En décembre dernier, l’affaire a ét&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois