RIV: le successeur de Christian Dubuis toujours pas connu

Parmi les potentiels repreneurs du rallye du Valais, nous avons pensé à Richard Chassot ainsi qu’à Daniel Perroud. Tous deux disent ne pas être dans le coup.
11 oct. 2016, 11:59
Christian Dubuis l'a annoncé: il y aura de gros changements sur le RIV en 2017.

Qui est donc ce «potentiel repreneur, sérieux et fiable», tel que nous l’a décrit Philippe Rauch, directeur de course, et qui a reçu une convention de reprise mercredi dernier? Parmi les palpables, nous avons pensé à deux personnes: Richard Chassot et Daniel Perroud. «Depuis quelques années, nous collaborons régulièrement avec d’autres grands événements romands dans le but de trouver effectivement des synergies dans divers domaines dont l’échange de matériel par exemple», explique Corinne Rimet, déléguée de direction de la société Chassot Concept SA.  «Cependant, il n’est pas d’actualité, aujourd’hui, de reprendre le Rallye du Valais », assure-t-elle.  

Daniel Perroud a discuté avec Christian Dubuis

Du côté de Daniel Perroud, ancien directeur du Geneva Open de tennis, à l’origine du Supercross de Genève, ex président su Stade Nyonnais ou encore repreneur du Jumping de Crans-Montana au côté de François Besençon depuis l’été dernier, on avoue également ne pas être ce potentiel repreneur. «C’est vrai que j’ai eu des discussions avec Christian (Dubuis), tout à fait libres, cet été. Mais je ne suis pas son successeur. Si je m’implique dans le rallye, ce serait plutôt pour celui de St-Cergue», confie Daniel Perroud. Le mystère demeure ainsi toujours autour du potentiel nouvel homme fort du RIV. Seule certitude: «De gros changements interviendront en 2017», comme l’annonce Christian Dubuis.

 

par Gregory Cassaz