Les communes du Haut-Plateau se divisent sur la question du budget

L'association des communes de Crans-Montana, Lens et Icogne a reporté la validation du budget. Une décision inédite.

27 sept. 2017, 20:28
/ Màj. le 27 sept. 2017 à 21:35
La commune de Lens et celle d'Icogne ont fait front contre Crans-Montana.

L’association des communes de Crans-Montana (ACCM) a décidé de reporter la validation de son budget – quelque 25 millions –  mercredi soir. Une première depuis sa création, soit 10 ans. C’est Crans-Montana – avec une majorité de délégués (18 sur 31) – qui avait déposé un amendement en ce sens, jugeant que plusieurs éléments posaient problème dont principalement la mise au budget de la taxe de séjour.

Lens et Icogne étaient en revanche favorables à l’acceptation dudit budget, mais se sont symboliquement abstenus pour dénoncer «une absence de débat.» Contre les 9 abstentions, les 13 «oui» des délégués de Crans-Montana ont validé l’amendement.

Ce report était dans l’air, mais il marque cependant un certain antagonisme entre les deux communes et «la grande sœur.» Des divergences qui pourraient à terme remettre en cause l’existence de l’ACCM. Si l’association était composée de six communes avant la fusion, le ménage à trois semble aujourd’hui créer des remous.

La date du prochain vote n’est pour l’heure pas connue, mais ne devrait pas se profiler avant un mois au moins.