Réservé aux abonnés

Le recours du groupement jugé irrecevable

Le Conseil d’Etat a statué en défaveur du recours contre la fusion des communes.

31 mai 2016, 23:11
/ Màj. le 01 juin 2016 à 00:01

Le Groupement apolitique pour la défense des intérêts de la municipalité de Chermignon a vu son recours contre la décision du Conseil municipal être jugé irrecevable par le Conseil d’Etat.

Pour rappel, le groupement avait déposé le 11 février 2016 auprès de la commune de Chermignon une demande sollicitant la convocation d’une assemblée primaire exceptionnelle afin d’obtenir une reconsidération du principe de fusion entre les municipalités de Chermignon, Montana, Randogne et Mollens. Les opposants souhaitaient également une annulation de la votation du 14 juin par laquelle les Chermignonards s...