Réservé aux abonnés

La surcharge administrative inquiète les généralistes

Des spécialistes de la santé se demandent si le projet de collecte des données statistiques n’était pas en train de tuer la profession.

30 janv. 2018, 00:01
DATA_ART_5128004

Les contraintes administratives peuvent-elles plomber les vocations de futurs médecins généralistes? Des spécialistes de la santé ont profité ce dernier samedi de la vitrine de Quadrimed – congrès organisé par les quatre cliniques de Montana – pour se demander «si la statistique n’est pas en train de tuer la profession». En cause: le projet de collecte de données statistiques MARS (pour Modules Ambulatoires des Relevés sur la Santé) qui arrive en phase décisive. Avec l’objectif de mieux comprendre le système sanitaire suisse, notamment de la médecine ambulatoire. «En général, tout le monde est...