Réservé aux abonnés

La préfète amène son regard externe

Une organisation, présidée par Maria-Pia Tschopp, a été mise en place pour préparer un livre blanc pour les futures autorités qui se chargeront de la commune fusionnée.

12 oct. 2015, 23:19
/ Màj. le 13 oct. 2015 à 00:01
Rencontre de quatre prÈfets du Valais central

De gauche ‡ droite: Aliette Beytrison-Gaspoz, Evelyne Crettex Reber, Claude Rapillard, Maria Pia Tschopp-Bessero.



Sur l'image: Maria Pia Tschopp-Bessero



Louis Dasselborne/Le Nouvelliste

La future commune de Crans-Montana sera portée sur les fonts baptismaux le 1er janvier 2017. Et ce, quel que soit le résultat du vote sur le contrat de fusion qui aura lieu dimanche (voir encadré). Durant près d’un an, il faudra travailler pour faire l’état des lieux. Or tout le monde n’était pas d’accord sur l’organisation qui devait se charger de cette tâche.

Deux visions différentes

Deux points de vue différents ont suscité de longs palabres. D’un côté, on estimait que le comité de pilotage de la fusion – composé de conseillers des quatre communes, mais pas des présidents – devait c...