Réservé aux abonnés

La politique s'invite autour de la table

L'organisation de la commune prend forme, mais les partis ne partagent pas la même vision de son profil.

05 mai 2015, 00:01
data_art_3113235

À DEFINIR

Si la fusion devait être acceptée le 14 juin, Crans-Montana aura un tout autre visage politique que celui des quatre communes actuelles. Présentation des enjeux.

Plutôt onze conseillers

que neuf

Le projet présenté pour la fusion propose un Conseil à neuf. Au moment de passer à la version définitive du contrat de fusion, il se pourrait bien que le nombre s'élève à onze. Au sein des différentes forces politiques en présence dans les quatre communes, les avis sont très partagés.

Pour les PLR, Johnny Glettig défend clairement un nombre restreint de conseillers. "Neuf est ...