Réservé aux abonnés

La musique plus forte que la politique

05 juin 2017, 23:06
/ Màj. le 06 juin 2017 à 00:01
L'Ancienne Cécilia et la Cécilia jouent ensemble après 100 ans.

Au hasard des tables et des clameurs chermignonardes, si l’on tend l’oreille, on percevra souvent des discussions colorées. Reste que le cercle chromatique s’est passablement métamorphosé, seuls le jaune et le blanc semblent le composer. «Bien sûr qu’il y a deux publics», s’amuse Jean-Claude Savoy, le dernier président de Chermignon avant la fusion avec Crans-Montana. «Mais les rivalités sont musicales et non plus politiques», poursuit l’ancien élu blanc. En témoignent les applaudissements nourris et équilibrés du public pour «ses» deux fanfares, si rivales soient-elles.

«Comme Liverpool et Ev...