L'Ecole internationale de Crans-Montana est à cran

On l'attend depuis trois ans. Elle pourrait se construire depuis octobre 2012. Mais un conflit de direction empêche la progression de l'Ecole internationale de Crans-Montana.

26 juin 2013, 06:51
Vue d'architecte de la future Ecole internationale de Crans-Montana.  DR

 ldd

On l'attend depuis trois ans. La commune de Lens et son président David Bagnoud avaient obtenu le permis de construire en octobre 2012. Depuis, c'est le calme plat. Car le futur collège international en anglais de Crans-Montana devrait être dirigé par l'Ecole internationale de Genève (Ecolint). C'est même une garantie d'investissement pour les banques, qui financent le 80% des 50 millions de francs que l'école devrait coûter.

Avec ses 250 élèves, l'Ecole internationale devrait booster le tourisme de la station. Mais il y a un conflit de direction. L'un des investisseurs qui apportent les 20% restants veut avoir son mot à dire dans le futur de l'établissement. Selon David Bagnoud, une solution devrait émerger d'ici la fin de l'été.

Tous les tenants et aboutissants de ce dossier dans l'édition du "Nouvelliste" du mercredi 26 juin.