Réservé aux abonnés

«J’espère laisser le souvenir d’un président à l’écoute»

30 janv. 2017, 23:30
/ Màj. le 31 janv. 2017 à 00:01
Gérard Clivaz ancien président de Venthône

Gérard Clivaz avait promis à ses proches de raccrocher au 31 décembre 2016. La date avait même été inscrite dans le calendrier familial. Promesse tenue. Après huit années de Conseil et huit autres de présidence de la commune de Venthône. Le départ a provoqué un pincement au cœur «mais c’est surtout l’occasion de tourner la page et d’en écrire de nouvelles».

Le dossier phare a été celui du home interrégional. Un dossier qu’il a fallu sept ans pour concrétiser, comment l’expliquez-vous?

Il a fallu engager une réflexion sur le lieu, établir un cahier des charges, organiser un concours d’architectes...