Réservé aux abonnés

Il n'y aura pas de référendum

Emmené par Alain Duc, les hôteliers opposés à la loi n'ont récolté que 2000 signatures. Le délai était fixé à hier.

29 août 2014, 00:01
data_art_2551337.jpg

Jean-Michel Cina n'aura pas à faire face à un deuxième référendum concernant la tourisme valaisan. Responsable du comité référendaire, l'hôtelier de Crans-Montana Alain Duc reconnaît l'échec de la démarche avec 2000 signatures récoltées au lieu des 3000 exigées pour officialiser le référendum contre la loi sur le tourisme votée par le Grand Conseil le printemps dernier. "Nous nous sommes pris trop tardivement. Si nous avions eu une semaine de plus, nous aurions atteint le chiffre demandé."

Il faut dire que les hôteliers de Zermatt, Saas-Fee et Loèche- les-Bains qui représentent 50% des nuitée...