Réservé aux abonnés

Évoluer à domicile, vraiment un avantage pour les skieurs suisses à Adelboden?

Plus aucun Suisse n’est monté sur le podium d’Adelboden, géant et slalom confondus, depuis plus de dix ans et un doublé de Marc Berthod et Daniel Albrecht en géant. Cinq Valaisans tenteront de mettre fin à cette disette ce samedi et dimanche.
12 janv. 2019, 05:30
Daniel Yule, au milieu de la foule: et si 2019 était la bonne année pour le camp suisse?

Engranger le maximum de points à domicile. Le discours est connu dans le monde du ballon rond. Ou du puck, là où l’on tente de transformer son enceinte en forteresse imprenable. Et dans le ski alpin, peut-on aussi profiter de l’avantage du terrain, de l’euphorie du public ?  En ce vendredi matin, les tribunes entourant l’arrivée d’Adelboden sont désertes. Mais ce samedi et dimanche, près de 50’000 spectateurs y prendront place pour pousser les skieurs suisses. Dont Loïc Meillard, Daniel Yule, Ramon Zenha&uu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois