Crans-Montana: le projet de centre médical est suspendu

Les discussions avec les six présidents du Haut-Plateau ayant fait prendre trop de retard au projet de centre médical, la société Magellan préfère le suspendre. Lens se dit prête à financer seule cette infrastructure à hauteur d'1,5 million de francs.

08 mars 2016, 18:05
/ Màj. le 09 mars 2016 à 06:30
Le Dr. Hakan Kardes (à gauche), directeur de Magellan a préféré suspendre le projet de centre médical.

Voilà des mois que le projet de centre médical dans la station de Crans-Montana a été présenté aux présidents des six communes. Le plan de financement de ce centre ayant fait l'objet de discussions et négociations entre les présidents et la société Magellan ces derniers temps, le projet a pris trois mois de retard et ne sera plus réalisable pour l'hiver 2016. 

"Les communes pas convaincues"

Dans ces conditions, le directeur de Magellan, le docteur Hakan Kardes a préféré suspendre le projet. Il affirme par ailleurs "ne pas avoir senti les communes convaincues par le projet".  Le docteur Louis Bonvin, dont le cabinet devait abriter le futur centre médical, se dit extrêmement déçu et prêt à quitter le Haut-Plateau, si un projet de Magellan devait aboutir à Sierre.

Le président de Lens annonce de son côté que le conseil communal est prêt à investir 1,5 million de francs dans cette maison de la santé, somme initialement demandée aux six communes. 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de mercredi 9 mars.