Crans-Montana: de faux pompiers démarchent les commerçants

Depuis quelques jours, plusieurs commerçants de Crans-Montana se sont fait démarcher par de faux pompiers qui leur vendent un encart publicitaire pour un calendrier ou d'autres produits.

02 mars 2017, 16:25
Des faux pompiers qui veulent vendre des encarts publicitaires pour un calendrier. Une technique courante et fourbe.

Les arnaqueurs ne s’arrêtent jamais. Quitte à abuser des citoyens en se faisant passer pour des gens qui sauvent des vies. C’est ce qui se déroule actuellement sur le Haut-Plateau. En effet, des personnes malintentionnées démarchent par téléphone des privés et des commerçants en leur demandant de participer financièrement à un calendrier ou d’autres fascicules pour les pompiers.

"Ces arnaqueurs se disent pompiers de Crans-Montana. Ce qui est totalement faux, car nous ne demandons jamais d’argent hormis lors du Téléthon", explique David Vocat, le commandant du CSI Crans-Montana. Une information sur le site de la commune a été publiée afin d’inciter les citoyens à ne pas mordre à l’hameçon.

Ce type d’escroquerie n’est de loin pas nouvelle, puisque ce cas se reproduit presque chaque année avec d’autres corps de sapeurs-pompiers du canton. C’était le cas par exemple en mars 2012 à Sion lorsqu’un démarcheur avait profité du drame de Sierre pour soi-disant récolter de l’argent pour les pompiers sédunois. Commerçants et soldats du feu s’étaient montrés tout autant scandalisés que ceux de Crans-Montana le sont aujourd’hui.

Quelles suites judiciaires?

Du côté de la police cantonale, on connaît la méthode, mais on estime qu’il est difficile de l’enrayer s’il n’y a pas de plainte déposée. "Une personne qui a payé un montant qui n’apparaît nulle part peut porter plainte pour escroquerie", souligne Stéphane Vouardoux, porte-parole de la police cantonale. Les pompiers pourraient eux agir quant à l’utilisation trompeuse de leur image, même si les circonstances dans lesquelles agissent les arnaqueurs laissent peu de place aux preuves.

A ce jour, impossible de dire si des commerçants de Crans-Montana se sont effectivement fait arnaquer. Police et pompiers demandent à tous la plus grande vigilance.