Coupe du monde de ski alpin de Crans-Montana: 180 personnes pour dégager 20 centimètres

Un nouveau gros travail de plus de 180 personnes a permis de dégager la vingtaine de centimètres tombés cette nuit sur la piste du Mont-Lachaux. Le Super-G de ce dimanche se déroulera ainsi comme prévu dès 12 heures.

24 janv. 2021, 08:18
180 personnes dont de nombreux bénévoles ont œuvré pour la bonne tenue du Super-G de dimanche mais aussi lors des deux jours précédents pour les deux descentes.

Ils ne comptent plus leurs heures: pas gâtés par la météo, les organisateurs et l’ensemble de leurs équipes ont une fois encore réalisé un énorme travail tôt ce dimanche matin pour garantir la bonne tenue du Super-G, troisième et dernière épreuve de Coupe du monde au programme de Crans-Montana. 

Environ 180 personnes – militaires, lisseurs, bénévoles – se sont ainsi mises au travail dès 6 heures pour dégager la vingtaine de centimètres de neige tombés sur le Haut-Plateau et sa piste du Mont-Lachaux. Départ du Super-G à midi, après la descente masculine de Kitzbühel dont le départ sera donné à 10h20. 

Les compliments d’Urs Lehmann

Ce n’est pas la première fois que l’ensemble de ces personnes doivent accomplir un gros travail pour garantir la bonne tenue d’une course: vendredi et samedi, ils avaient déjà été actifs pour assurer le départ des deux descentes malgré des conditions météo délicates. «C’est un élément très important en vue de la candidature pour les championnats du monde 2027. En Coupe du monde, le vainqueur reçoit 100 points. Le comité d’organisation de Crans-Montana mérite également 100 points», avait notamment souligné au micro de nos confrères de SkiActu le président de Swiss-Ski Urs Lehmann, candidat à la présidence de la Fédération Internationale de Ski. 

A lire aussi : Coupe du monde de Crans-Montana: «Je veux comprendre pourquoi j’ai mal», confie Lara Gut-Behrami, 2e samedi.