Coupe du monde de ski alpin: 2ème place pour Fabienne Suter en descente à Garmisch

La Suissesse Fabienne Suter arrive en deuxième place 2e en descente de coupe du monde de ski alpin à Garmisch. Les autres Suissesses ne sont pas dans le top 10. C'est l'Américaine Lindsey Vonn qui remporte la victoire.

06 févr. 2016, 12:10
Fabienne Suter est arrivée en 2ème place de la descente Dames à Garmisch. (archive)

 Fabienne Suter a été la meilleure des viennent-ensuite en descente à Garmisch-Partenkirchen, derrière l'intouchable Lindsey Vonn. Seule au monde, l'Américaine a largué sa dauphine schwytzoise à 1''51.

Malgré le gouffre qui la sépare de la reine de la vitesse, Fabienne Suter peut se montrer très satisfaite de sa performance en Bavière. Auteur d'une course très propre sur la piste du Kandahar, où toutes les skieuses sauf une (Lindsey Vonn) ont souffert, la fille de Sattel s'est offert le 18e podium de sa carrière, son troisième de l'hiver.

Déjà classée au 2e rang en début de saison à Lake Louise et Val d'Isère, Fabienne Suter avait vu sa belle série s'arrêter en janvier en raison d'une blessure au genou gauche, une déchirure de la fibre musculaire au-dessus de la rotule. Contrainte de déclarer forfait à Zauchensee, puis revenue avec prudence à Cortina d'Ampezzo, la Schwytzoise a prouvé samedi qu'elle était de retour aux affaires. De très bon augure pour la suite de l'hiver, et notamment samedi prochain en descente à Crans-Montana.

L'autre Suter, Corinne, a pris une encourageante 10e place pour sa première participation à Garmisch. Echec cinglant en revanche pour Lara Gut, qui a échoué au 14e rang à... 2''86 de Lindsey Vonn. Après une bonne première moitié de course, la Tessinoise a perdu pied en multipliant les approximations et en se faisant chahuter.

Sur une piste qu'elle n'apprécie pas beaucoup, Lara Gut n'était certes pas attendue au niveau de Lindsey Vonn. Il était malgré tout envisageable qu'elle sauve les meubles en vue du classement général de la Coupe du monde, ce qui n'a pas vraiment été le cas. Du coup, la skieuse de Comano accuse dorénavant un débours de 127 points sur sa rivale américaine, contre 45 avant la course.

Cela n'a évidemment rien de rédhibitoire, mais Lara Gut serait bien inspirée de se ressaisir rapidement. En sera-t-elle capable dimanche en super-G, toujours à Garmisch ? C'est possible, même si la logique voudrait que Lindsey Vonn creuse encore les écarts à l'issue de ce super-G, une discipline dans laquelle elle est invaincue cet hiver.

L'Américaine sera d'autant plus motivée dimanche qu'elle n'est désormais plus qu'à dix victoires du record d'Ingemar Stenmark. La skieuse de Vail affiche en effet 76 succès en Coupe du monde, contre 86 à la légende suédoise.