Réservé aux abonnés

Coronavirus: les sports individuels, toujours interdits de pratique, font part de leur frustration

Les tennismen et les golfeurs, qui ne sont jamais plus de cinq à pratiquer leur sport, sont déçus de ne pas pouvoir reprendre leur activité. Même les moniteurs sont toujours privés de cours.

21 avr. 2020, 18:00
Les moniteurs de tennis aimeraient pouvoir reprendre leurs activités en respectant les mesures sanitaires.

Pas un mot. Ou presque. C’est peu dire que les sports individuels ont été surpris, voire déçus, par le peu d’informations liées à la pratique sportive lors de la dernière conférence de presse du Conseil fédéral. Ce statu quo ne présage rien de bon quant à une reprise des activités avant le 8 juin. Au mieux. Le tennis par exemple, un sport qui se joue à deux, au pire à quatre, en plein air et sans contact physique, est toujours interdit. «De toute évid...