Complexe hôtelier d'Aminona: le Conseil d'Etat valaisan déboute les associations écologistes

Le Conseil d'Etat approuve deux nouveaux plans de quartiers pour le complexe hôtelier d'Aminona.

18 avr. 2012, 18:10
Le Projet Aminona Luxury Resort & Village.

Des recours des associations écologistes ont été rejetés par le Conseil d’Etat valaisan, qui a approuvé deux nouveaux plans de quartier: celui de la zone publique n°4, qui comprend la télécabine et les commerces, et celui de la zone n°1, qui englobe les tours. A ces deux bonnes nouvelles pour les promoteurs russes et Mollens, s’ajoute une troisième information primordiale. Le plan de quartier de la zone n°4 entre en force. En décodé, cela signifie que plus aucune oppostion ne peut être déposée à son encontre.

L’avenir de la télécabine en jeu

Cette dernière nouvelle est une bonne chose pour l’avenir de la télécabine d’Aminona. Car celle-ci, vétuste, est en mode survie. Sa concession arrive à échéance à fin 2012. Les remontées mécaniques de Crans-Montana Aminona ont demandé une prolongation d’exploitation à l’office fédéral des transports. Berne n’a pas encore donné sa réponse. Si elle est négative, la télécabine fermera purement et simplement pour la prochaine saison hivenrale. Les Russes se sont engagés à investir dans la future installation. Ils le feront à la seule condition que leur projet puisse démarrer.

Le combat juridique n’est pas terminé

L’homologation de la zone n°1 des tours est un premier pas en avant. Mais la partie n’est de loin pas gagnée. Une énième lutte juridique pourrait bien s’engager. Des recours au tribunal administratif cantonal, et ensuite au tribunal fédéral, sont quasiment certains de la part des associations écologistes. Et cela a le don d’agacer prodigieusement le président de Mollens, Stéphane Pont. Ce dernier tient à rappeler que l’ensemble du Village Royal est à caractère hôtelier, des lits chauds donc, et qu’il a été dûment reconnu comme tel par le Canton et la Confédération en été 2009 déjà.

Le projet en quelques chiffres

Le projet Aminona Luxury Resort and Village se monte à 650 millions de francs pour environ 2000 lits touristiques. Il se divise en cinq zones. Une zone tour  de 5 nouveaux bâtiments; une 2e  zone de 15 immeubles, une 3e  zone avec 42 chalets, une 4e zone, dite publique, qui englobe la télécabine; enfin une zone avancée à la sortie de Mollens avec un parking souterrain et le logement du personnel.