Aurelia Loser connaît une ascension fulgurante

Etablie à Lossy dans le canton de Fribourg, Aurelia Loser connaît une ascension fulgurante. A seulement 21 ans, elle est sur le point d’intégrer le cadre national élite de saut d'obstacles.

02 déc. 2016, 17:56
/ Màj. le 03 déc. 2016 à 06:30
Aurelia Loser va intégrer les cadres nationaux en 2017.

Quand elle évoque l’équitation, sa passion depuis presque toujours, Aurelia Loser a des étincelles dans la voix et dans les yeux. La jeune Sierroise parle même de coup de foudre. Promise à une belle carrière dans le saut d’obstacles à seulement 21 ans, elle a déjà passé plus de quinze ans en compagnie des chevaux.

Le premier contact se noue en 2001 au centre équestre de Crans-Montana. «Ma maman montait quand elle était plus jeune, c’est elle qui m’a emmenée pour la première fois à un manège. Ca m’a tout de suite plu et à 8 ans, j’ai eu mon premier poney», explique la Valaisanne.

Depuis cette année, cette dernière franchit des barres fixées à 1m55 et s’est illustrée sur différents Grand Prix, à Cheseaux (8e), Poliez-Pittet (6e et 7e) ou Verbier (5e). Une régularité qui lui a permis de décrocher une wild card pour le prestigieux CHI de Genève qui débute la semaine prochaine. «J’ai beaucoup progressé ces dernières années et ma jument est incroyable. Elle n’était pas censée faire tout ce qu’elle fait aujourd’hui. Je n’oublie pas mon coach Alain Jufer et Gian-Battista Lutta pour la confiance qu’il m’accorde. C’est vraiment le fruit d’un travail d’équipe.»

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de samedi.

par Jérémie Mayoraz