Réservé aux abonnés

Ligne THT Chippis-Mörel: le mois décisif pour les oppositions citoyennes

Après Chamoson-Chippis, Chippis-Mörel. Vendredi, Swissgrid a mis à l’enquête 120 nouveaux pylônes électriques. Région la plus concernée par le projet, le Haut-Valais ne s’en est pas (encore?) ému. Décryptage.

06 mai 2019, 18:00
Le projet de 120 pylônes prévoit le démontage de 141 mâts de tension inférieure.

Devant le centre scolaire de Baltschieder, Thomas Burgener défend le projet de ligne à très haute tension (THT) Chippis-Mörel. «Le nouveau tracé permettra le démontage de 141 pylônes, qui passent parfois à seulement 10 mètres d’une école ou d’une place de jeu», argumente l’ex-conseiller d’Etat socialiste, dans une vidéo diffusée par Swissgrid.

 

 

Le porteur du projet a trouvé dans son ancien administrateur une caution politique aux 120 m&ac...