Réservé aux abonnés

Le mot «fusion» est désormais dans l’air

Le budget 2018 se veut très prudent. Au point qu’une union avec le voisin sierrois a été évoquée pour la première fois.

15 déc. 2017, 23:30 / Màj. le 16 déc. 2017 à 00:01
DATA_ART_5065725

huitante mille francs. C’est la marge d’autofinancement prévue dans le budget 2018 de la commune de Chippis. Un montant inférieur de 200 000 francs au budget de l’exercice 2017. Selon Olivier Perruchoud, président de la commune, deux raisons expliquent cette diminution: «Nous allons percevoir 100 000 francs de moins de la péréquation financière. Les autres 100 000 francs de baisse résultent d’une diminution des impôts sur les personnes physiques.» En d’autres mots, de citoyens qui ont quitté Chippis. «Nous n’avons pas fait d’analyse précise mai...