Réservé aux abonnés

Le courant ne passe toujours pas!

La ligne Chamoson-Chippis telle qu'envisagée par l'EOS a été présentée hier aux médias, avec toujours et au grand dam des opposants, une ligne aérienne comme «solution optimale».

12 déc. 2007, 05:03

Les arguments d'Energie Ouest Suisse (EOS) ne manquent pas pour promouvoir la construction des lignes à très haute tension (THT) Chamoson-Chippis et Yverdon-Galmiz. Ces arguments, présentés hier à Sion lors d'une conférence de presse, concernent essentiellement «les besoins et la sécurité d'approvisionnement en électricité de la Suisse», comme l'a relevé le directeur Transport d'EOS, Christian Brunner.

Risque de blackout

«Ces deux lignes sont indispensables à la Suisse romande car, aujourd'hui, ...