La société du Corps de Dieu célèbre ses 150 ans d'existence cette semaine à Chippis

Les festivités ouvertes au public battront leur plein jeudi et vendredi dans le cadre de la Fête-Dieu.
29 mai 2018, 16:00
Les militaires participeront à la procession de la Fête-Dieu.

La cérémonie de la Fête-Dieu revêtira une intensité particulière cette année à Chippis où seront mises sur pied les festivités du 150e anniversaire de la société du Corps de Dieu. «Cette confrérie composée de quelque 80 personnes domiciliées à Chippis a pour ambition de conférer plus d’éclat à cette fête religieuse en mettant en place un reposoir sur lequel la messe en plein air est célébrée. Elle veut aussi agrémenter la journée en proposant une parade militaire dans les rues de notre commune», explique Blaise Zufferey, président du comité d’organisation et de la société du Corps de Dieu.

Deux jours de fête

Afin de marquer comme il se doit les 150 ans d’existence de la confrérie, un intense programme d’animations a été concocté par le comité d’organisation expressément constitué pour la circonstance. Les réjouissances qui débuteront ce  jeudi à 10 h 30 sur la place de Chippis par la messe de la Fête-Dieu et la parade militaire se poursuivront tout au long de la journée avant de se prolonger de manière conviviale en soirée par l’ouverture au public des caves situées aux abords de la place. «Le lendemain à partir de 17 heures se tiendra au même endroit la soirée du jubilé avec raclettes et grillades, la projection d’un court métrage et un bal conduit par les Tontons Bastons», résume Blaise Zufferey. Une dimension supplémentaire sera par ailleurs apportée à ce 150e anniversaire lors d’un voyage d’ores et déjà programmé du 6 au 9 septembre dans la Ville éternelle. «Une cinquantaine d’entre nous se rendront à Rome. Une audience avec le pape François est prévue. La date n’a pas encore été arrêtée. Vous le savez, Sa Sainteté est une personne très occupée», observe notre interlocuteur.

Un rôle humanitaire

La première assemblée du Corps de Dieu de Chippis a eu lieu le jeudi 11 juin 1868. «A cette époque, le but premier de la confrérie était de mettre en valeur la Fête-Dieu, comme c’est toujours le cas actuellement. Ces structures ont toujours tenu un rôle social et humanitaire important», note Blaise Zufferey. «La mise en place de reposoirs pour organiser la messe en plein air lors des processions remonte loin dans le temps. A noter que le drapeau actuel de la confrérie a été béni en 1963 «et ce sont les sœurs de Géronde qui ont eu la charge de sa confection».

>> A lire aussi: Sion: le gouvernement n'ira plus à la Fête-Dieu

par Charles Méroz