Réservé aux abonnés

La ligne sera aérienne, dit le TF

Les juges fédéraux disent non à une ligne électrique enfouie dans la plaine du Rhône. La solution serait trop chère pour un coteau qu'ils n'estiment pas digne de protection.

08 juin 2013, 00:01
data_art_1625514.jpg

Le Tribunal fédéral (TF) a tranché. Dans un arrêt du 13 mai rendu public hier, il a rejeté les recours contre la construction d'une ligne électrique aérienne à très haute tension entre Chamoson et Chippis.

Le TF déclare que " la pondération des intérêts fait pencher, dans le cas particulier, en faveur d'une ligne aérienne" .

Les juges fédéraux donnent raison au Tribunal administratif qui, avant lui, s'était prononcé en faveur de la ligne aérienne. Les deux instances judiciaires évoquent " la nécessité et l'urgence de la construction de la nouvelle ligne" . Le TF souligne le fait que "les ju...